French Language/proof-read

Advertisement


Question
can proof read this for me?

1.   Le ton est enfin, en raison de l’attitude qu’a la narrateur. Elle dit toujours ce qu’elle pense ; elle est très franche. Cela montre le manque de maturité de la narratrice. Pour exemple, quand elle parle au prof d’école : « non, ca ne m’intéresse pas ! » De cette façon, elle est très insolent, surtout pourquoi la prof du collège est une figure d’autorité. Aussi, nous voyons l’impertinence de ses pensées : Dans sa tète, elle réfère a le prof comme une « vieille bique » et beaucoup des fois elle pense « je la déteste. » Le grammaire aussi montre que la lecture est d’un enfant. C’est simple : elle toujours utilise  construction de « on »  au lieu de la traditionnelle « nous »
5.  Fouad, le petit frère de Samia, est un fauteur de troubles ; il n’est pas consciencieux. Il est très jeune, dix ans, et il est le chef de ses copains. Il assai d’être difficile : « il veut nous commander. »  Aussi il a un problème avec la délinquance, et souvent, il ne va pas à l’école, comme Samia raconte : je pense qu’il va pas faire long feu.. »  Il est un rebelle, et n’a pas de respect pour l’autorité.  
 7. Tous les expériences avec les parcours scolaires sont mal pour Samia. Premier, Samia raconte qu’elle « ressemble plus à mon frère Fouad qu’à mes sœurs. » Cela signifie qu’elle ne prend pas l’école au sérieux. L’institutrice lui dit a la mère de Samia que Samia toujours dort dans la classe. Aussi, Samia veut passer au sixième normale, pais elle ne peut pas. L’incident le plus grave produit quand Samia lui dit a la institutrice qu’elle n’est pas intéressée, et l’institutrice lui commande de parle a le classe d’Algérie. Le thème de « je la déteste » est répandue.

Answer
Hello Anna,

SEE BELOW MY REMARKS N CAPITAL LETTERS:
1.   I DO NOT UNDERSTAND THIS FIRST SENTENCE :  Le ton est enfin, en raison de l’attitude qu’a la narrateur.

Elle (WHO IS SHE? THE NARRATOR? IN THAT CASE YOU SHOULD USE NARRATRICE IN THE PREVIOUS SENTENCE) dit toujours ce qu’elle pense ; elle est très franche. Cela montre le manque de maturité de la narratrice. PAR exemple, quand elle parle au profESSEUR d’école : « non, ca ne m’intéresse pas ! » De cette façon, elle est très insolentE, surtout PARCE QUE la (LE OR LA?)profESSEUR du collège est une figure d’autorité. Aussi, nous voyons l’impertinence de ses pensées : Dans sa tÊte, elle CONSIDèRE le profESSEUR comme une « vieille bique » et SOUVENT elle pense « je la déteste. » LA grammaire montre AUSSI SON CÔTé ENFANTIN; C’est simple : elle utilise  TOUJOURS LE PRONOM « on »  au lieu dU traditionnel(ERASE le) « nous »

5.  Fouad, le petit frère de Samia, est un fauteur de troubles ; il n’est pas consciencieux (CHECK THE DEFINITION OF CONSCIENCIEUX IN A DICTIONARY). Il est très jeune, dix ans, et il est le chef de ses copains. Il EssaYE DE FAIRE LE DUR : « il veut nous commander. »  Il a AUSSI un problème DE délinquance, et souvent, il ne va pas à l’école, comme Samia raconte : je pense qu’il va pas faire long feu.. »  Il est un rebelle, et n’a pas de respect pour l’autorité.  
 
7. Tous les expériences DANS LE parcours scolaires sont mal VéCUES PAR Samia. PremièrEMENT, Samia raconte qu’elle « ressemble plus à [SON]  frère Fouad qu’à [SES]sœurs. » KEEPING THE POSSESSIVE MON/MES DOES NOT MAKE SENSE. YOU CAN CHANGE THE QUOTATION AND PUT THE MODIFIED TERMS BETWEN BRACKETS[]

IF YOU USE PREMIèREMENT, THE READER EXPECTS THAT THERE IS A SECOND POINT.

Cela signifie qu’elle ne prend pas l’école au sérieux. L’institutrice (ERASE lui) dit a la mère de Samia QU'eLLE dort TOUJOURS EN classe. Aussi, Samia veut passer EN sixième normale, Mais elle ne peut pas. L’incident le plus grave SE produit quand Samia (ERASE lui) dit a L'institutrice qu’elle n’est pas intéressée, et l’institutrice lui commande de parleR a lA classe dE L’Algérie. LA PHRASE  « je la déteste » est répandue / REVIENT FRéQUEMMENT.


I HOPE THIS HELPS

CHEERS

CARO

French Language

All Answers


Answers by Expert:


Ask Experts

Volunteer


Caro

Expertise

Hello! I'm a French native speaker living in France. If you need someone to proof-read your translations and essays or need help on French grammar, pronounciation, French traditions, or cultural aspects do not hesitate to contact me, I'd be glad to help you. I'm in the Top 50 experts of the year in 2011 and 2012. Tank you dear questionners!

Experience

French is my first language (mother tongue). I studied linguistics when I was at university.

Education/Credentials
I passed a master of British literature

©2016 About.com. All rights reserved.